Retrouvez aussi cet article sur Linkedin

Beaucoup de choses ont été dites sur le nouveau casque VR d’HTC : le Vive Pro. Assurément c'est un bon casque, tout comme l'était son prédécesseur, mais est-ce qu’il vaut la différence de prix ? Est-il nécessaire d’investir pour remplacer son casque actuel (quel qu’il soit), ou de choisir celui-ci plutôt qu’un autre ? Il est évidemment difficile de répondre à cette question pour tout le monde, cet article vous permettra d'obtenir des pistes de réflexion venues d’un utilisateur régulier dans le domaine de l’AEC (Architecture, Engineering and Construction).

Edit 17/04/2018 : HTC vient d'annoncer un SDK AR pour utiliser les deux caméra en façade du Vive PRO. Ainsi l'argument du chapitre "Est-ce qu'HTC souhaite tuer le marché des accessoires ?" n'est plus de mise. Ce module double caméra prend ici tout son sens. Plus d'infos : https://www.realite-virtuelle.com/htc-vive-pro-ar

Ergonomie, poids, et confort


Tout d’abords, avant de parler de la qualité de l’écran, je souhaite commencer par parler du confort d’utilisation. Au contraire de ce que l’on peut lire ça et là, je ne trouve pas que ce nouveau casque soit spécialement plus léger que l’ancien. Je le trouve même un peu plus lourd. Il est par contre bien mieux équilibré et tire moins vers l’avant de la tête. Sur mon HTC Vive V1, je n’avais pas de « Deluxe Strap » aussi je ne peux pas vraiment comparer, mais je trouve que le HTC Vive Pro est agréable à enfiler et à régler.

Pour l’AEC les écouteurs intégrés ne sont pas très utiles (sauf pour les meetings VR), j’aurais donc aimé que l’on puisse les enlever mais ce n’est pas possible. Ces écouteurs sont agréables à porter et simple à régler, et peuvent être relevés sur les côtés pour éviter l’immersion auditive, mais attention cela donne un look... spécial ! A noter que comme les écouteurs sont à présent intégrés, la prise audio à disparue, impossible donc d’utiliser ses propres écouteurs.

Si vous aviez un « Deluxe Strap » rien de bien nouveau, hormis la charnière qui permet d’enfiler et retirer le casque plus facilement. Pour les autres, un confort bien meilleur qu’un HTC Vive classique.

Connectiques et branchements


Côté connectique, les branchements ont été simplifiés. Ce n’était pas très compliqué sur le V1, mais à présent, il n’y a plus qu’une prise à connecter côté casque sur la LinkBox. Ce câble à prise unique emporte donc la vidéo, l’audio et l’USB. Côté ordinateur, toujours 3 prises à connecter, bien que le HDMI ait disparu au profit du DisplayPort. J’en reparlerais plus loin. Par ailleurs, un bouton est apparu pour couper le signal de la Linkbox vers le casque, il permet ainsi d’éteindre son casque sans avoir à tout débrancher : pratique !

Si vous disposiez déjà d’un casque HTC vive, vous débranchez la LinkBox actuelle, vous reconnectez la nouvelle et voilà ! Il vous reste juste à appairer les manettes avec le nouveau casque et vous êtes prêt(e). En moins de 10 minutes votre HTC Vive Pro est prêt à être utilisé. On sent bien ici les efforts d’HTC pour rendre ce casque plus simple et plus agréable à utiliser.

Qualité d’image et tracking


La question que tout le monde se pose est : est-ce que ce casque à une meilleure image? La réponse courte est oui, tout à fait. Lorsque l’on place le casque sur ces yeux pour la première fois on ne peut qu’être frappé par la clarté de l’image (par rapport à son prédécesseur).

Cependant, une fois que l’on s’est habitué, qu’en est-il ? Je dois avouer qu’il reste tout de même une impression générale de flou (bien moins marqué sur ce la V1). Donc si l’on regarde la scène dans son ensemble c’est légèrement flou, si on se concentre sur un objet en particulier c’est net. Bonne nouvelle, l’effet de grille a lui pratiquement disparu. Cette netteté de l’image au centre accentue l’effet de flou sur les bords, si bien que cela semble plus marqué que sur l’ancienne version, mais c’est une fausse impression. L’image est globalement meilleure.

Mon avis reste cependant assez mitigé, en AEC on a souvent besoin d’avoir une vue d’ensemble, et dans ce cas l’image reste légèrement floue (mais moins qu’avant). Si par contre en plus d’une vue globale vous souhaitez avoir une vue précise d’un ou plusieurs éléments dans la scène alors ce casque est fait pour vous (en tout cas il n’a pas d’équivalent actuellement dans cette gamme de prix).

Côté tracking, rien à dire de particulier, toujours le même et toujours aussi efficace. Le casque répond au moindre mouvement et ne souffre d'aucun décrochage (contrairement à l’Oculus Rift CV1, qui décroche dès que l’on tourne le dos aux capteurs).

En résumé, une (bien) meilleure qualité d’image, qui reste toujours un peu floue sur la vision générale et sur les bords.

Quelle machine est nécessaire à présent ?


Bien évidemment, qui dit plus haute résolution, dit plus de puissance nécessaire. Les recommandations de machine ont donc été revues à la hausse par HTC : Geforce 1070 ou Quadro P5000 minimum. J’ai eu la chance de tester le casque sur une 1080Ti et une P5000 et cela fonctionne parfaitement. Donc au moins pour l’AEC ces recommandations sont réalistes (la P5000 étant l'équivalent 'Pro' de la 1070).

A noter que pour supporter un tel débit vidéo, le HDMI a laissé sa place au DisplayPort (DP). Ce format était d’ailleurs déjà présent sur le précédent HTC Vive et du reste la seule option pour les cartes Quadro P5000/P6000 qui ne disposent pas de ports HDMI. Un câble DP vers Mini-DP est fourni avec le casque car la LinkBox ne dispose que d'un port au format Mini-DP (certainement pour l'encombrement).

Ce changement de connectique a cependant des impacts si vous utilisiez (comme moi) un câble long entre votre ordinateur et votre LinkBox. Le HDMI support facilement des longueurs de câble importante, alors que le DP perd en débit au fur et à mesure que le câble s’allonge. De plus les câbles DP > MiniDP ne dépassent que rarement les 2 mètres.

Attention donc si vous aviez besoin de longs câbles, je suis actuellement en train de faire des tests et vous indiquerez les solutions que j’ai retenues dans un prochain article.

Est-ce qu’HTC souhaite tuer le marché des accessoires ?


Cette question peut paraître étonnante, mais il faut bien dire que j’ai été particulièrement déçu lors de la réception de mon casque. La connectique a complètement changé, et le devant du casque dispose d’une double caméra (que l’on pouvait bien-sûr déjà voir sur les photos).

Concernant la connectique, outre le problème de longueur déjà mentionné, le nouveau câble ne peut pas être retiré aussi facilement que l’ancien, et il empêche d’utiliser les précédents accessoires basés sur le triptyque : USB, hdmi, alimentation. Pour moi, cela signifie « exit le TPCast » dont je ne peux plus me passer ! Heureusement, HTC Vive prévoit de sortir un module sans fil d’ici la fin de l’année, mais les prochains mois vont me paraître très longs.

Quant au double module caméra en façade, il empêche tout bonnement l’utilisation d’accessoires tels que le Leap Motion (que l’on voit pourtant dans un grand nombre de vidéos), ou de la caméra Zed Mini. On est doublement déçu quand on sait que cette double caméra en façade ne sert qu'à voir l’environnement qui nous entoure depuis le menu principal Steam, autant dire quelque chose que l’on ne fait quasiment jamais. On peut rêver que ce module soit utilisé dans l’avenir pour du tracking Inside Out ou de la réalité augmenté, mais c’est peu probable. Un vrai mauvais point pour ce casque.

Alors il vaut le coup (coût) ce casque ?


La question que tout futur acquéreur se pose est : vaut-il le coup ? Et la réponse à cette question dépendra beaucoup de votre budget. Pour être clair, le HTC Vive PRO n’a pour le moment aucun concurrent en termes de qualité et de fonctionnalités, mais son prix de 1178 € (pour un pack complet) en fait un casque très onéreux. Si vous êtes en recherche du meilleur dans le domaine et que votre budget vous le permet, foncez ce casque est vraiment bien.

Par contre, si vous hésitez, je ne serais que trop vous conseiller d’attendre un peu, et voir ce qui va arriver dans les mois à venir, en effet les PiMax 8K, et StarVR 5K sont prévus pour cet été, et il est probable qu’Oculus ne reste pas les bras croisés. Certes ces casques seront certainement pas moins chers, mais ils amèneront au moins une saine concurrence pour les prix, car pour être honnête la différence de prix entre Vive et Vive Pro ne se justifie pas du tout.

Par ailleurs, si vous recherche une bonne qualité graphique à un prix raisonnable, le casque Windows Mixte Reality (WMR) Odyssey de Samsung dispose des mêmes écrans que ce casque, à un prix bien inférieur. Deux bémols cependant, ce casque n’est disponible qu’en import (non distribué officiellement en Europe), et la plate-forme WMR est moins riche en logiciels que Steam. Il est possible d’utiliser un casque WMR avec Steam mais le support reste perfectible à mon goût.

Au final, le Vive Pro est un bon casque, pour être exact le meilleur dans cette gamme de prix actuellement, mais son tarif très élevé le réserve aux personnes soucieuses d’être au top de la qualité sans trop de problème de budget. Je ne regrette pas mon achat mais j'ai hâte que le sans-fil sorte et que PiMax me livre mon casque 8K :p